LE RADIOAMATEURISME EN BELGIQUE

LE RADIOAMATEURISME EN BELGIQUE est un hobby technique et scientifique qui permet d’établir des liaisons avec des radioamateurs du monde entier en passant par divers modes dont les principaux sont les ondes hertziennes. Le radioamateurisme un service de radiocommunication ayant pour but l’étude individuelle, l’intercommunication et la recherche technique par des amateurs. Il diffère de la CB (Citizen Band), qui ne nécessite pas d’autorisation.

LE RADIOAMATEURISME EN BELGIQUE

L’acteur principale de ce hobby technique est le radioamateur. Celui-ci est une personne qui après avoir réussi des examens fédéraux, obtient une licence officielle qui lui donnent l’autorisation de communiquer par radio sur des fréquences lui étant exclusivement réservées. Ces fréquences sont allouées par l’Union Internationale des Télécommunication. L’organisme de contrôle et de régulation en Belgique est l’IBPT. Le radioamateur titulaire d’un certificat d’opérateur de classe A peut construire son propre matériel.

Les modes de transmissions sont la télégraphie, la téléphonie et les modes numériques.

Pour devenir radio amateur, vous devez prouver avoir certaines connaissances et compétences. Les examens radioamateurs se déroulent dans les locaux de l’IBPT à Bruxelles. Il y a au moins une session par mois.

Le certificat d’opérateur reconnait vos compétence en la matière. Pour utiliser votre propre matériel, vous devez également disposer d’une autorisation de station. Si le certificat d’opérateur est comparable à un permis de conduire, l’autorisation de station est l’immatriculation de votre matériel.

Il existe plusieurs licences avec chacune leurs spécificités.

  • La licence de base (ON3) de classe C :
    Certificat pour débutants. En Belgique, ceux ci peuvent utiliser certaines bandes de fréquences comprises entre 3.5 et 440 MHz et ceci dans la plus part des modes d’émission (exception faite de l’ATV), et avec une puissance limitée à 25 W en HF et 50W en VHF/UHF. Ce certificat n’a pas d’équivalence internationale.
  • La Licence novice (ON2) de classe B :
    Certificat « intermédiaire » pour débutants. En Belgique, ceux ci peuvent utiliser la plus part des fréquences comprises entre 1.8 et 440 MHz, dans la plus part des modes d’émission (exception faite de l’ATV) et avec une puissance limitée à 100 W en HF/50MHz et 50W de 144MHz à 440MHz. Ce certificat est reconnu dans les pays adhérants à la recommandation CEPT REC (05)06.
  • La licence HAREC (ON1 – ON4… ON8) de classe A :
    Ce certificat donne le maximum de privilèges à son titulaire. Cette licence est reconnue dans les pays adhérants à la recommandation CEPT T/R 61-01.

En devenant radioamateur vous rejoignez les deux millions de radioamateurs licenciés dans le monde.


LE RADIOAMATEURISME EN BELGIQUE